La vision chez l’enfant

Publié le 17/10/2012

La vision chez l'enfant

Parmi les contrôles de santé de l’enfant, il y en a un qu’il ne faut pas négliger : l’examen ophtalmologique. Un enfant sur six a des problèmes de vue, avec souvent des antécédents familiaux.

Les particularités de la vue d’un bébé

Après sa naissance, le bébé doit s’adapter à la lumière naturelle. Il ouvre ses yeux mais il voit mal. Même s’il peut distinguer la lumière, les formes et les mouvements, sa capacité visuelle est limitée. Il ne commence à fixer et à suivre des yeux un objet qu’à partir de trois mois.
La vision des nourrissons est donc très approximative. L’ajustement de sa vue se poursuivra de manière progressive durant ses six premières années.

Le développement de la vision chez l’enfant et conseils aux parents

Dès la naissance, une surveillance avec le pédiatre s’impose. Les parents doivent se montrer très attentifs aux signaux que leur envoie leur bébé. Si celui-ci a une attitude passive, ne se montre pas curieux de ce qui l’entoure, contrôler sa vue est primordial.

De même, si votre enfant a tendance à loucher ou encore s’il regarde un objet à une distance anormalement proche, sachez que ce sont autant de signes qui indiquent une mauvaise évolution de la vue. Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre ophtalmologiste, il est fort possible que votre enfant ait besoin de lunettes.

A partir de trois ans, votre enfant va rentrer à l’école. Il a atteint sa pleine maturité visuelle. Néanmoins, s’il a tendance à regarder la télévision de très près, qu’il se désintéresse de la lecture ou encore qu’il se frotte souvent les yeux, vous devez consulter rapidement un ophtalmologiste car votre enfant a surement un problème de vue.

A partir de 6 ans, des visites régulières chez l’ophtalmologiste sont recommandées afin de vérifier l’évolution de la vue de votre enfant.

Bon à savoir

Une bonne vision chez l’enfant peut directement influer sur la réussite scolaire. Si votre enfant a une bonne vision, il aura plus de facilité au niveau de l’apprentissage de la lecture qu’un enfant présentant des problèmes de vue. C’est pourquoi vous devez vous montrer extrêmement réactifs si votre enfant se plaint de maux de tête, de fatigue ou encore de gêne visuelle.

Et si mon enfant semble voir correctement ?

Même sans présence de symptômes visuels chez votre enfant, il peut être intéressant de prévoir un rendez-vous chez votre ophtalmologiste avant l’apprentissage de la lecture. Jusque l’âge de 12 ans, l’œil de l’enfant se construit* : si un défaut visuel n’est pas détecté, il vivra avec sa déficience sans se rendre compte de son besoin de correction. Habitué à ses faiblesses, ce handicap au quotidien non corrigé s’accentuera plus vite avec l’âge.