Comprendre l’ordonnance
de vos lunettes de vue

Les clés pour

mieux comprendre

L’ordonnance établie par votre ophtalmologue pour vos lunettes de vue ou vos lunettes de repos est composée de nombreux codes et abréviations.

Voici quelques explications qui vous aideront à mieux les comprendre.

Si vous avez encore des questions, consultez nos opticiens experts en magasin !

Mieux comprendre l'ordonnance

Les abréviations de l'ordonnance

Les

abréviations

Simples et faciles à retenir, les abréviations que vous trouverez sur votre ordonnance pour vos lunettes de vue ou de repos sont utilisées par tous les ophtalmologues :

OD : Œil Droit - OG : Œil Gauche - ODG : Œil Droit et Gauche -

VL : Vision de Loin - VP : Vision de Près - VI : Vision Intermédiaire -

AV : Acuité Visuelle - ADD : Addition - SPH : Sphère - CYL : Cylindre

Interpréter votre

prescription

Une ordonnance commence toujours par OD, OG ou ODG en fonction de l’œil auquel il faut apporter une correction.

S’ensuivent plusieurs données chiffrées :

Pour la myopie, la valeur sera négative. Vous pourrez donc voir inscrit sur votre ordonnance une mention du type OD -2. Il existe plusieurs niveaux de myopie. Plus le chiffre est élevé, plus la myopie est forte.

Pour l’hypermétropie, la valeur de correction est précédée d’un plus (ex : OD +2). Plus le chiffre est grand, plus la correction est importante.

Pour l’astigmatisme, la correction inscrite sur l’ordonnance de votre ophtalmologue correspond à la valeur entre parenthèses. Elle est accompagnée d’un axe exprimé en degrés, par exemple OG +1 (+1 à 70°).

Enfin, pour la presbytie, une mention est faite sous la forme ADD ou add pour dire « ajouté ».

Par exemple OD +1 add : +2.

"Une ordonnance de lunettes correctrices ne convient pas pour des lentilles de contact. Les corrections ne sont pas exprimées de la même façon."